Motif de la rupture : “Pas de jugeote”

Mis à jour : 24 déc. 2020


Qui n’est jamais passé par là ? Une rupture qui t’assomme et te fait remettre toute ta vie en question. Marine nous parle de sa dernière relation, qui s’est terminée pour une raison très originale. Partage-nous ton avis et ton expérience en commentaire. Bonne lecture.


La passion


J’avais 25 ans quand je suis sortie avec celui qui est maintenant mon ex. Avant d’être en couple, nous étions de très bons amis. Je dirais même « des amis avec ambiguïté ». Notre complicité et notre attirance physique nous ont convaincus de nous mettre ensemble.


Les heures au téléphone, les galanteries, les messages à pas d’heures, les belles phrases toutes faites, on apprend à se connaître, on imagine que l’autre est parfait… Bref, vous connaissez les filles ! Pour moi, c’est la meilleure étape d’une relation. (et ce n'est pas la seule à le dire !)






La désillusion


Vous m’avez vu venir de loin… On apprend à mieux se connaître, puis on commence à ressentir de la déception. La personne qu’on imaginait incroyable et spéciale a finalement des défauts. Eh oui, on descend de notre petit nuage et on retourne à la réalité. Bonjour, bienvenue sur terre ! Et je peux vous dire que ça fait mal. Plus la relation avance, plus l’écart se creuse. Nos différences nous divisent. Et puis, vous connaissez le moment où le mec devient distant ? Il t’envoie des « Bonne nuit. » froids. Puis, il ne t’envoie plus du tout de messages. Tu sens qu’il ne s’intéresse plus du tout à toi.


La rupture


Vient le jour où il me largue : « T’es au top mais je sais pas ça ne marche plus ». Le fameux « C’est pas toi, c’est moi ».


Okay, mais encore ?


Malgré nos différences, je m’étais attachée à lui. J’étais triste, déçue et désemparée, d’autant plus que je ne connaissais pas la raison réelle de cette rupture. Un jour, par message, je lui demande (encore) des explications. J’avais besoin d’avancer. Il me répond enfin : « Ton côté naïf, pur et innocent au début ne me dérangeait pas mais finalement si ». Cette phrase ne m’a pas trop touchée, car j’assume ce côté ingénu que j’avais. Mais attendez la suite…


Il continue en disant : « J’ai aussi besoin de quelqu’un qui a un peu plus de jugeote ». Heu… Pardon ? Est-ce que j’ai bien lu ?


J’ai mis un moment à réaliser ce qu’il venait de me dire.

  • « Mais en fait tu me vois comme une conne ? ».

Lui essayait de se justifier et cherchait des excuses. Je voulais à tout prix comprendre. Pour moi, c’était inacceptable et inconcevable que quelqu’un puisse penser cela de moi !


Comprendre


J’ai eu la chance d’être bien entourée. Mes amies essayaient de trouver les mots pour me réconforter. Mais, je me suis vite rendue compte qu’elles n'étaient pas totalement en désaccord avec lui. Selon elles, c’était maladroit de sa part, mais il mettait le doigt sur un trait de ma personnalité sur lequel je pouvais travailler. Elles m’ont poussé à tirer les leçons de cette épreuve et à en ressortir meilleure  !

En tout cas, je peux vous dire que j’ai beaucoup souffert. Cette phrase m’a beaucoup touchée. J’ai voulu remettre en question toute ma personne, car je me suis sentie rabaissée.

La remise en question


Au début, tu te prends une claque : tu es sonnée.

Ensuite tu réalises, mais tu as du mal à comprendre et tu trouves même ça injuste.

Aujourd’hui je suis fière de vous dire que je suis quelqu’un qui a la capacité de se remettre en question, et à se relever après chaque échec.

Après cette rupture, j’ai voyagé seule pour pouvoir me recentrer, apprendre à me connaître et apprendre à m’aimer.



Ma conclusion


Nous étions juste deux personnes immatures qui se cherchaient, pas faits l’un pour l’autre et qui se sont mis ensemble pour de mauvaises raisons.

Aujourd’hui, je pardonne et remercie cette personne de m’avoir dit ces mots. C’était violent, mais c’était la meilleure claque de ma vie ! haha.

Si je n’avais pas vécu ce moment, je ne serais jamais devenue la personne que je suis aujourd’hui. Une femme épanouie et en paix avec elle-même. Et qui s’aime tout simplement.

Toi qui me lis, qui as vécu, vis et vivras des échecs. Sache que rien n’arrive au hasard. Les échecs existent pour que tu évolues, que tu grandisses et pour que tu aies ce que tu mérites.

Merci à Marine pour sa confiance !

Toi aussi, tu veux témoigner d’une expérience qui t’a marquée ? Écris-nous à chut.lesfemmesparlent@gmail.com


Pour aller plus loin sur ce sujet :

Découvre le témoignage de Glawdys qui nous parle de relation toxique et de l'après.



Posts similaires

Voir tout