Retour sur notre première année !

En mars, c’est notre birthdaaay !!

L’occasion de faire le bilan sur cette belle expérience (qui ne fait que commencer).


Un an déjà que nous sommes portées par ce projet avec des femmes incroyables qui nous soutiennent et nous font grandir.


Dans cet article : Stella, Joalaine, Christelle, Tayssa, Stelly répondent à nos questions. Depuis leurs différentes positions et implications, elles partagent les liens qu’elles ont avec ce projet.

On te (re)présente la Team :

  • Stella : Fondatrice et co-gestionnaire de (Chut !) Les femmes parlent

  • Joalaine : Co-gestionnaire de (Chut !) Les femmes parlent

  • Christelle : Gestion de budget

  • Tayssa : Elle nous aide à prendre du recul et à trouver des stratégies de développement et surtout à oser.

  • Stelly : Partenaire - animatrice des ateliers pâtisseries

Comment et pourquoi as-tu embarqué dans le projet ?

Stella : C’est plutôt ce projet qui est venu à moi !

Avec du recul, je crois qu’il a toujours été en moi. J’aime contribuer au bien-être des gens, j’ai toujours aimé réunir et créer du lien et je me suis toujours sentie concernée par la condition des femmes ! Je crois qu’il me manquait juste une petite impulsion pour en faire quelque chose de concret.”

Joalaine : Tout a commencé par un appel de Stella qui m’a parlé de son projet et m’a proposé de faire un live. Un stress m’a envahi mais c’était une super belle expérience et le sujet des femmes est très fort. Elle m’a ensuite invitée à embarquer dans cette belle aventure.

Les larmes de joie m’ont submergées, encore aujourd’hui je ne pourrai l’expliquer mais je suis tellement reconnaissante d’avoir eu cette opportunité.”


Christelle : J’ai d’abord animé le premier live de (Chut!) Les femmes parlent, puis Stella m’a demandé si je voulais faire partie de l’aventure. À ce moment-là, je cherchais justement un projet qui pourrait m’animer. C’était la bonne occasion ! Aujourd’hui je ne regrette pas de contribuer à la cause des femmes.

Tayssa :Tout a commencé avec une question de Stella (dont je ne me souviens pas). Ce jour-là, elle est reparti avec 100 autres questions de ma part. Me laisser embarquer dans l'aventure a été facile. Je suis toujours animée par l'idée de challenger les projets des femmes pour des femmes.”

Stelly : “J’ai été présente dès le début de (Chut !) Les femmes parlent, en tant que soutien de mon amie Stella. Puis, un jour nous avons décidé de tenter un nouveau concept : pâtisser entre femmes alors nous avons d’abord testé entre amies. Première expérience réussie : alors nous l’avons ouvert à toutes les femmes !”

Qu’est-ce que ce projet t’a apporté ?

Stella : OMG ! Je ne saurai dénombrer les bienfaits de ce groupe.

J’ai appris à oser et à me faire confiance. J’ai énormément appris sur moi et sur les luttes qui m’animent et que je suivais de loin. J’ai découvert tout un éco-système de femmes engagées qui m’inspirent tous les jours et dont je n’avais pas idée. J’ai aussi appris que je pouvais être entrepreneure et réussir à gérer un emploi à temps plein et un business en développement. J’ai appris à gérer des réseaux sociaux, monter une communauté, à faire de la communication, du marketing, du management, de la compta. C’est à peine 1% de ce j’ai à apprendre pour développer cette entreprise mais c’est tellement stimulant !

Joalaine : Ce projet est un voyage où je me découvre encore plus en tant que femme. Je découvre mes combats, en plus de travailler dans ce projet. J’apprends de toutes ces femmes qui nous entourent, je m’améliore et j’évolue. J’aime rencontrer et échanger avec des nouvelles femmes, j’aime aussi faire évoluer ce projet avec Stella, voir nos progrès, prendre des initiatives, se remettre en question. C’est tout simplement bon d’être animée par ce projet.

Tayssa : Depuis ma position, voir les questionnements, les doutes, les peurs, l’évolution de la Team est comme un miroir pour moi. Cela me permet de réaliser mes limites, mais aussi de me confronter à la réalité des femmes entrepreneures. C'est d'ailleurs une des missions principales de (Chut !) les femmes parlent : offrir un espace où la diversification des récits nous permet de se sentir moins seule.

Christelle : Ce projet m'a vraiment permis de me sensibiliser sur des sujets tels que le féminisme décolonial mais également sur le racisme, particulièrement le racisme anti-asiatique où je suis de plus en plus engagée. Dans ce projet, j’aime découvrir de nouvelles choses, de nouveaux domaines. J’ai appris à faire un site web alors que je ne savais même pas que j’en étais capable !

Stelly : Ce que j’aime dans le projet, c’est allier la pâtisserie avec le fait de se retrouver entre femmes qui ne se connaissent pas. La collaboration n'est pas mal. On se surpasse d’atelier en atelier et des vocations se créent parmi les participantes.


Ce que tu vois pour Chut pour l’année à venir ?

Stella : Je vois encore plein de belles rencontres et d’opportunités. J’aimerais que ce projet touche encore plus de femmes et ait un impact sur leur bien-être. J’aimerais aussi que ce réseau de femmes devienne de plus en plus solide et devienne une référence pour les femmes qui en font partie. Je nous souhaite aussi de ne pas perdre le sens de nos actions et à la fois de voir grand.


Joalaine : Alors là ! Pour commencer qu’on puisse sortir de cette pandémie pour organiser des évènements physiques, ensuite qu’on continue à avancer avec notre communauté engagée, créer et développer des concepts. Faire s’élever les femmes autour de nous.


Christelle : Dès que la pandémie sera terminée, j’imagine plein d’événements physiques sous des thèmes différents concernant toutes les femmes sans exception et bien sûr sans tabou, sans jugement, où l’on pourrait aborder des sujets variés dont des sujets sensibles. Ce serait vraiment l’occasion de rencontrer toutes les superbes femmes qu’on a rencontrées sur les réseaux sociaux et enfin d'échanger pour faire évoluer le monde à notre petite échelle.


Tayssa : Je vois encore de nombreuses opportunités de poser 100 questions !

Stelly : Chuuuttt, l’avenir nous le dira !


Merci à Tayssa qui nous fait nous challenger et nous remettre en question à chaque discussion.


Merci à Christelle pour son soutien inconditionnel. (les larmes montent haha).


Merci à Stelly, d’être l’une des premières à avoir collaboré avec nous, de nous avoir fait découvrir l’art de la pâtisserie et son énergie.


Merci à toutes ces femmes qui nous aident, qui nous poussent et avec qui on est en collaboration afin de faire vivre (Chut!) Les femmes parlent.


Merci à vous, pour votre engagement envers nous !

Merci à vous de nous permettre d’évoluer et de nous pousser à nous surpasser !

Nous sommes reconnaissantes d'être entourées et suivies par les meilleures.


14 vues0 commentaire