UNE AUTRE VISION DU VOYAGE


Voyages, Voyaaaaages !! Presque devenu un sujet sensible en cette période de pandémie mondiale, ils continuent de nous faire rêver. En attendant de pouvoir (Re)sauter dans un avion, découvre les réflexions de Pauline, notre spécialiste du tourisme. Bonne lecture.


Cela fait bientôt 1 an que le COVID nous a toutes stoppées dans nos élans d’évasion et de voyages. Certaines vous diront que cette période fut la pire qu’elles n'aient jamais vécues, moi je suis plutôt de celles qui sont reconnaissantes… Ces périodes de confinement et de repli sur nous-même m’auront permis de me questionner sur cette activité que je chérie tant.


Cette année j’ai fêté mes 33 printemps et mes 12 années de salariée dans le secteur du tourisme. Au chômage partiel depuis mars, la situation ne semble pas s’améliorer. On nous annonce la prolongation du chômage jusqu’en décembre 2021… Sans travail, sans perspective de voyage, je passe mon temps libre à réfléchir sur le monde et sur ce qu’est devenu le tourisme. Il y a quelques décennies, le voyage revêtait un caractère singulier et exceptionnel. Une véritable aventure que l’on s’offrait rarement, tant il était long et compliqué de rejoindre des terres éloignées. Les privilégiés qui voyageaient découvraient alors des lieux authentiques, des cultures fortes et une nature préservée.


Un constat amer


Force est de constater que la réalité est bien différente aujourd’hui. L’essor du transport aérien et l’avènement d’Internet ont métamorphosé notre rapport au voyage.


Le monde entier voyage aux mêmes endroits, reproduit les mêmes photos glorifiées sur les réseaux sociaux, fait les mêmes activités, côtoie les mêmes lieux en vogues…

Une tendance qui se généralise au détriment de l’environnement et des cultures locales qui tendent à s’homogénéiser, se calquant sur celle de l’occident. Impossible de parcourir le monde sans entendre la voix d’un rappeur américain, sans croiser les affiches publicitaires d’une célèbre marque de junk-food… Pendant des années, cela ne m’a guère dérangé. Je n’y prêtais pas trop attention, contente parfois de retrouver sous les tropiques un air familier, un repas « réconfortant » …


Jusqu’en 2015, je consommais le voyage comme un bien de consommation ordinaire. Un exutoire pour échapper à la vie quotidienne et souvent monotone de la région parisienne. Je partais souvent, plus ou moins longtemps et revenais sans cesse avec un goût d’inachevé. Comme si je n’avais pas vécu pleinement ses parenthèses exotiques.


Se recentrer sur l’essentiel


Mon rapport aux voyages à littéralement changé après un court séjour au Sultanat d’Oman. Je n’y suis restée que quelques jours mais l’impact fut énorme. Lors de ce périple, aux hasards des visites j’ai eu l’occasion de rencontrer et d’échanger avec des locaux. Des discussions simples, souvent limitées par la barrière de la langue mais qui m’ont donné le sentiment de vivre pleinement l’aventure.

Tous les voyages réalisés auparavant étaient incomplets car je ne prenais pas la peine d’aller à la rencontre des hommes et femmes vivant dans ce pays.

Découvrir une région, une destination au travers de ses habitants est une expérience unique que je souhaite à toute de vivre. C’est chouette de contempler des paysages aussi beaux que des cartes postales mais c’est encore plus intéressant si on touche à la réalité des peuples qui y vivent.

Depuis ce jour, je ne voyage que dans un seul but : rencontrer l’autre et comprendre son quotidien. Ce n’est pas toujours aisé d’entamer la discussion, de faire confiance à un parfait inconnu, je ne le sais que trop bien. Pourtant, vous serez stupéfait par la bonté de ceux qui vous font face. Ils vous raconteront leur pays comme personne d’autre ne pourrait le faire et vous sortirez de cette expérience tellement plus riche et vivant !


Ce nouveau rapport au voyage s’est fait au détriment de certains pays… rongés par le tourisme de masse où l’on perçoit trop souvent l’étranger comme un billet de banque ambulant. Désormais, je fuis les destinations « à la mode » et me concentre sur des terres méconnues qui offrent des expériences authentiques, loin de la consommation. Voici désormais comment je voyage et je ne peux que vous inviter à en faire de même, pour remettre l’humanité au cœur de l’aventure.


Pauline Fondatrice de Mahaara

www.mahaara.fr


Toi aussi, tu veux témoigner d'une expérience qui t'a marquée ? Écris-nous à chutlesfemmesparlent@gmail.com


En attendant de pouvoir voyager de nouveau, rejoint nos activités pour passer du bon temps entre filles : https://www.chutlesfemmesparlent.com/agenda











28 vues0 commentaire